Ils ont dit… A propos du processus de formulation du second compact

ISGE

Ils ont dit………

Habib Ahmed DJIGA/Ministère de l’Energie (Burkina Faso), Conseiller Technique : « Le processus a tenu compte d’une bonne approche inclusive et participative ; toute chose qui a rendu le travail intéressant et efficace ».

Habib Ahmed Djiga, conseiller technique ME

Yacouba SAVADOGO/Ministère de l’Environnement (Burkina Faso), Conseiller Technique/Juriste de l’environnement : « Les recommandations sur les aspects environnementaux doivent impérativement être prises en compte ».

Clément BAMBRA/Premier Ministère/Département Infrastructures Mines et Energie (Burkina Faso), Chargé de mission : « Le processus de formulation relatif aux études de faisabilité du second compact du Burkina Faso a été participatif, inclusif et bien conduit ».

Premier ministère

Baba Ahmed COULIBALY/SONABEL (Burkina Faso), Directeur Général : « Etudes satisfaisantes. Juste quelques points à finaliser avec le Consultant avant la version finale du document ».

Daniel SERME/SONABEL (Burkina Faso), Ingénieur électromécanicien/Secrétaire Général : « Dans l’ensemble, le travail a été conduit de façon participative avec tous les acteurs du secteur électrique. Aussi, les résultats reflètent les objectifs recherchés pour la bonne marche des activités du secteur ».

Issouf ZOUNGRANA/Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE)/Burkina Faso, Directeur Général : « La phase études de faisabilité du processus de formulation a été inclusive et participative ».

Wendinmi Hermann Oger DIPAMA/SONABEL (Burkina Faso), Ingénieur électromécanicien/Chef DSPI : « Le processus de formulation s’est bien déroulé en prenant en compte les inquiétudes qui sont soulevées par le Groupe de travail mis en place ».

Boureima OUEDRAOGO/Direction Générale de l’Economie et de la Planification (Burkina Faso), Economiste/Chef de service : « Le processus a été ouvert et participatif. Le Comité/groupe de travail a joué pleinement son rôle ».

 

Halimatou TOURE/ Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE)/Burkina Faso, Gestionnaire de projets/Programme : « Un réel engagement, la prise en compte effective de toutes les parties prenantes ».

Wend Panga Roger OUEDRAOGO/SONABEL (Burkina Faso), Ingénieur Electrique/Chef Département Ingénierie : « Satisfaction pour la conduite du processus et les résultats atteints ».

Wenpanga Julien BULGO/ME-DGEC (Burkina Faso), Ingénieur de l’énergie : « Le processus de formulation a été méthodique et bien planifié. Travail bien élaboré ».

Innocent COMPAORE/ISGE-BF (Burkina Faso), Directeur Général : « Le processus a été mené avec professionnalisme ».

Dofoura Paul MILLOGO/ANEREE (Burkina Faso), Energie/Chef de service des audits énergétiques, du Conseil et de la formation : « Les résultats de l’étude sont intéressants dans la mesure où tous les acteurs sont pris en compte ».

Joseph Zangakiri BORO/CCI-BF (Burkina Faso), Ingénieur génie civil : « Les travaux se sont déroulés de façon participative et ouverte ».

Souleymane KORMODO/SONABEL (Burkina Faso), Ingénieur Statisticien-Economiste : « Le processus a été participatif et la stratégie de mobilisation des parties prenantes a été efficace ».

Lydie TAPSOBA/YAGUIBOU/Fédération nationale des femmes rurales (FENAFER-Burkina Faso), Secrétaire Générale : « Merci pour notre implication dans les différentes phases du processus de formulation du second compact. Bonne suite ».

Guy Marie YAMEOGO/SONABHY (Burkina Faso), Chef de service Etudes & Projets : « Processus très bien mené dans l’ensemble et qui a conduit à la production d’extrants de grande qualité ».

Saliou TALL/ABER (Burkina Faso), Planification, Suivi-Evaluation : « Très bien conduit avec des extrants de qualité ».

KOHOUN/DAKUYO Pascaline/DGCOOP-MINEFID (Burkina Faso), Chef de service- Suivi du financement : « Bonne conduite du processus avec des études approfondies et une démarche très participative ».

Cécile Flore KABORE/SONABEL (Burkina Faso), Juriste : « Processus très participatif, bien organisé tant sur le plan matériel que des productions des études et rapports. Compact ambitieux mais indispensable pour le développement du secteur ».

Iliassa ZOUGMORE/ME (Burkina Faso), Economiste/Chargé d’Etudes : « Feuille de route appréciable et l’aboutissement des actions proposées permettra au Burkina Faso de résoudre véritablement la question du déficit d’offre énergétique ».

Salifou KABORE/Conseil National de la Jeunesse (Burkina Faso), Economiste : « Très satisfaisant des travaux, de la planification des activités surtout de la prise en compte des recommandations des participants. Souhait : avoir le rapport final ».

Alassane TIEMTORE/ARSE (Burkina Faso), Directeur Technique : « Processus participatif. Les propositions n’ont pas été très osées pour éviter leur non-application par les acteurs ».

Léonard  Sanon/ARSE (Burkina Faso), Directeur Juridique : « Satisfaction dans l’élaboration des études qui sont détaillées ».

Sidbéwindé Ahmed Yachine OUEDRAOGO/ARSE (Burkina Faso), Directeur services économie et tarification : « Le processus a été conduit de manière participative, inclusive, professionnelle et a abouti à des résultats probants ».

 

Jean Marie KEBRE/ DGCOOP, Directeur de la coordination et de l’efficacité de l’aide (Burkina Faso) : « Fort appréciable ».

 

Pascal HEMA/SONABEL (Burkina Faso), Directeur du Transport et des Mouvements d’Energie : « Le processus a été inclusif et très interactif ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here